Submission to EvaDominaMTL’s Circle

Hello boys,

I made a concise FAQ to provide a clear direction to those who want to join my Circle. This is your manual from now on, and you better stick to it-literally. French version will be published later.

What is EvaDomina’s Circle?

EvaDomina’s Circle is an assembly of selected anonymous caucasian males trained and educated to primarily serve, please and obey the Queen, and to grow self awareness as well in the process. These little white men secretly acknowledge their deviant and twisted mind to be redressed by an almighty black Queen as myself through a righteous and strict discipline. Now is the time. LET THERE BE LIGHT.

EvaDomina’s postulate

Little white man’s life is as hollow as his heart, his soul obscured by greed, lust and vanity. Brutal, manipulative and deceitful, he is a predator in disguise that will ravenously prey on whatever he deems his without any hint of compassion nor humility, cf conquistadores, crusaders, buccaneers, colonisers, capitalists…
My mission is to elevate the human out of the beast and guide submissives towards repentance, virtues, enlightenment and true life purpose.

What does membership imply?

To be member of the Circle means to submit yourself to EvaDominaMTL’s authority starting with a pertinent application. Your motivations will be probed through a 3 steps test that will condition your access to the Circle to become Her Majesty’s subjects.
If you succeed, you will be granted of a long term ownership contract and be collared by the Queen during an intimate D/s ceremony. Ownership agreement becomes obsolete upon mutual consent.

Are you elligible?

You might be the Queen’s next subject, if you are:

  • Caucasian male over 40 in good physical condition
  • Keenly interested in Black Female supremacy, erotic and mental domination, total power exchange
  • Unowned, well-established and well-learned
  • Available on demand and ready to commit for the long term
  • Comfortable with group session
  • Interested in live cross-cultural experiences

Start at step 1

Introduce yourself to the Queen through a message to my inbox providing with the following:

  • A vanilla full length picture
  • Description of physical appearance
  • Where you live and what you do in life
  • Your domination level experience
  • Details of previous D/s relationship – provide the reason why it ended
  • Motivations to submit to me, why me?
  • Preference and limits in BDSM practices
  • Availability or not to meet me in Montreal in the near future
  • Willingness to contribute with your time, energy and finance to my Circle when required

EvaDomina’s purgatory practices

  • Corporal punishment (spank, cane, paddle, crop, flogger, whip)
  • Verbal humiliation and mindfuck
  • Tease and denial
  • Service oriented tasks
  • Restraint and confinement (ropes, cuffs, chains, cage)
  • Chastity control and relief
  • Anal training
  • Fetishwear (lace, leather, latex, vynil), foot and heels fetish
  • Race and gender supremacy roleplay
  • Body parts torture
  • Hot wax

and all spontaneous plays that are creative and sensual

EvaDomina’s TABOOS

  • Any sexual favours
  • Extreme, unhygienic and dangerous practices
  • Sissification, slut play
  • Medical play
  • Permanent marking, wounds
  • Needles, knives, fire
  • Baby and diapers

About safety and confidentiality

Safety and consent are the basics of the Circle’s interactions. EvaDominaMTL has the experience and knowledge to lead, perform safe zero fingerprint scenarii. Circle members identities are concealed, submissives are hooded and remain silent during sessions. They do not interact with one another before during after group sessions.
All infos, pictures, videos and activities of EvaDomina’s Circle are considered confidential and private. The Queen nevertheless reserves the right to publish and comment these on her website and blog, thus ensuring total anonymity and consent of participants beforehand.

Man up and get your hands tied now!
EvaDominaMTL

LA NUDITÉ INTIME ET LE RESPECT

Pour le premier article signant mon retour sur le blog, je vais parler d’un sujet assez banal et ordinaire dans l’univers BDSM: la nudité et l’exposition de l’intimité. Comme on peut le supposer, un bon nombre de fétichistes de tout poil confondu, dévoilent leurs corps pour leur propre plaisir ou pour celui des autres. Et c’est ainsi que chacun s’y met de bon cœur pour être au mieux de ce qu’il peut paraître, le public lui est toujours bon lorsqu’il s’agit de se rincer l’œil, et tout le monde est content.

Mon sentiment sur cette effusion de chair nue surexposée est assez mitigé, je m’explique. Le corps humain, masculin ou féminin sans distinction est magnifique. Pour s’en convaincre, il suffit d’observer une œuvre figurative sculptée représentant un nu. Peu importe l’âge, le sexe ou l’apparence du sujet, on ne peut être que émerveillé par la beauté du corps humain et son expression toute naturelle sans artifice aucune. Les œuvres de Rodin à mon sens matérialisent toute la beauté et la puissance singulière d’un corps humain isolé ou en interaction avec d’autres. Aussi, la dominatrice en moi aime jouer avec la sensibilité et la fragilité de ce corps nu et offert, tel un félin s’amusant avec sa proie avant le coup de grâce. Je dois avouer que c’est une situation procurant une délicieuse sensation de toute puissance mais aussi de stimulation mentale assez élevée: jusqu’ou je peux aller, si je fais ci, quelle  serait la réaction etc. C’est jouissif puis il y a toujours une petite part de comico-théâtral lors d’une séance, mais c’est moi seule qui sourit. Ce n’est ni la nudité ni le sadisme en soi qui me gêne, mais bien le sens de l’irrespect pour soi et de sa propre intimité en permettant la curiosité bête et le voyeurisme gratuit  de la place publique s’y galvauder. Il y a bien évidemment ceux qui se justifient par la cagoule ou le masque, mais voyons, on se regarde dans un miroir, pas dans l’œil du voisin.

Domina Eva Québec BDSM Dominatrice

La beauté est dans le mystère, le rare est si précieux, ayons du respect pour nous-même. Et puis, franchement, j’ai horreur de tomber sur l’agrandissement d’une orifice dilatée avant de connaître à quel être humain ce détail anatomique en question  appartient. Simple principe de civilité qui prévaut, même dans le milieu du bdsm.

M.E

La courtisane des terrains de foot.

Silhouette frêle et étrangement cambrée, un joli visage fardé sous un amas de mèches lissées et oxydées, elle promène son petit personnage de poupée mécanique dans les premières pages des magazine pipole parmi les célébrités du moment.evadomina Bdsm madagascar

Sortie de l’anonymat grâce à un scandale de prostitution sur mineure qui a éclaboussé des footballeurs des Bleus il y a quelques années, elle est devenue une célébrité aujourd’hui. « Mademoiselle », comme on l’appelle est une créatrice, une business woman, une égérie, une jeune femme accomplie qui semble à en croire les articles parus à son sujet, être aux commandes de tout ce petit monde rose et poudré autour d’elle.

Mais ces immenses yeux de biche triste, ce sourire naïvement figé, l’attitude de repli en contraste avec le corps mis en avant m’intriguent, et j’ai voulu savoir un peu plus sur cette « Courtisane » sortie d’une « Conte de fée moderne », comme la décrivent les journalistes qui l’ont interviewée.

Ce qui interpelle lorsqu’on regarde ses photos, c’est son corps de nymphe callipyge. Et c’est la marque de fabrique apposée sur les objets qu’elle est censée vendre, pour le moment des lingeries, mais ce n’est que le début. A voir son ossature et la courbure des vertèbres,  je soupçonne une scoliose en devenir à la suite de multiples chirurgies plastiques sur un corps d’adolescent en croissance. J’ai appris que sa première opération s’est faite avant ses 15ans. Certaines photos la montre avec ses camarades de classe en cinquième, elle avait déjà les airbags et deux années de retard!

La demoiselle apparaît timide et peu loquace dans ses robes très serrées, il y a de quoi, elle a du mal à articuler deux phrases de suite, et peine à marcher convenablement. Sa robe la serre et ses mèches ne sont jamais à la bonne place.  Quand elle marche, ses rondeurs factices et des escarpins trop vertigineux déstabilisent le centre de gravité, résultat: chaque enjambée est un gadin potentiel, il y a de quoi intimider!

J’ai eu un petit sourire lorsque j’ai vu sur le net que Loïc Pringent a été sollicité pour tourner le documentaire à la gloire de la petite poupée qui dit « oui, j’adore », il a poliment décliné pourtant il aurait fait un excellent « fashion tale » en travaillant  l’image de la Parisienne Chic. Raté.

Pour finir, je ne suis pas là pour une leçon de morale. Il faut juste savoir que le pourvoir du sexe est puissant. « Mademoiselle » devra apprendre à regagner le contrôle de sa personne, de son image et de son petit monde avant que sa beauté surfaite ne soit emportée à jamais.

M.E

Ce weekend en compagnie de la trique…

Vous vous demandez si la Maîtresse a passé un bon weekend, bande de voyeurs? Et bien oui, et pour le mieux. La trique a une fois de plus satisfait sa Reine, pendant deux longues nuits, sensuelles et parfumées. A la lueur des bougies, dans la chaleur douce d’une chambre feutrée, cette fois, la douceur a fait place à la rigueur et la trique en a bien profité. Tu as la reconnaissance de ta Reine, la trique pour ce weekend sympathique, il y en aura d’autres.

Maîtresse Eva.