LA NUDITÉ INTIME ET LE RESPECT

Pour le premier article signant mon retour sur le blog, je vais parler d’un sujet assez banal et ordinaire dans l’univers BDSM: la nudité et l’exposition de l’intimité. Comme on peut le supposer, un bon nombre de fétichistes de tout poil confondu, dévoilent leurs corps pour leur propre plaisir ou pour celui des autres. Et c’est ainsi que chacun s’y met de bon cœur pour être au mieux de ce qu’il peut paraître, le public lui est toujours bon lorsqu’il s’agit de se rincer l’œil, et tout le monde est content.

Mon sentiment sur cette effusion de chair nue surexposée est assez mitigé, je m’explique. Le corps humain, masculin ou féminin sans distinction est magnifique. Pour s’en convaincre, il suffit d’observer une œuvre figurative sculptée représentant un nu. Peu importe l’âge, le sexe ou l’apparence du sujet, on ne peut être que émerveillé par la beauté du corps humain et son expression toute naturelle sans artifice aucune. Les œuvres de Rodin à mon sens matérialisent toute la beauté et la puissance singulière d’un corps humain isolé ou en interaction avec d’autres. Aussi, la dominatrice en moi aime jouer avec la sensibilité et la fragilité de ce corps nu et offert, tel un félin s’amusant avec sa proie avant le coup de grâce. Je dois avouer que c’est une situation procurant une délicieuse sensation de toute puissance mais aussi de stimulation mentale assez élevée: jusqu’ou je peux aller, si je fais ci, quelle  serait la réaction etc. C’est jouissif puis il y a toujours une petite part de comico-théâtral lors d’une séance, mais c’est moi seule qui sourit. Ce n’est ni la nudité ni le sadisme en soi qui me gêne, mais bien le sens de l’irrespect pour soi et de sa propre intimité en permettant la curiosité bête et le voyeurisme gratuit  de la place publique s’y galvauder. Il y a bien évidemment ceux qui se justifient par la cagoule ou le masque, mais voyons, on se regarde dans un miroir, pas dans l’œil du voisin.

Domina Eva Québec BDSM Dominatrice

La beauté est dans le mystère, le rare est si précieux, ayons du respect pour nous-même. Et puis, franchement, j’ai horreur de tomber sur l’agrandissement d’une orifice dilatée avant de connaître à quel être humain ce détail anatomique en question  appartient. Simple principe de civilité qui prévaut, même dans le milieu du bdsm.

M.E

Publicités

Un commentaire sur « LA NUDITÉ INTIME ET LE RESPECT »

  1. Enfin une Maîtresse avec une vision justifiée de la nudité et du corps humain. Merci de nous faire voir que le soumis n’est pas un simple jouet offrant orifices mais bien une personne qui mérite un minimum de respect et de discrétion. Surtout, continuez à véhiculer cette vision si rafraîchissante dans un milieu trop souvent axé sur le cul!
    mes salutations Maîtresse Eva 🙂
    servitudePrVous
    xxx

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s