Maîtresse Eva s’ennuie…

Cloportes et vers de terre répugnants, saluez comme il se doit le retour de la Reine Eva, face contre terre, à plat ventre. Je me fais rare, c’est vrai, mais je suis toujours là. Et je m’ennuie, qui se porte volontaire pour amuser la Reine?

Mais sinon quoi de neuf chez les ploucs? La situation politique à Madagascar stagne, et j’ai eu tort de parler d’un dénouement proche. Comme si je ne connaissais pas l’abîme qui résonne dans ces hommes politiques petits et médiocres, manipulés par les quelques grands manitous connus qui tiennent réellement les rênes de ce pays…La solution? Que la tête et le sang de tous les malfaisants de ce pays, soient offerts à Zanahary et aux Razambe (Créateur et les Ancêtres)  afin de laver toutes les offenses faites à eux, en violant la terre et les traditions, en martyrisant le peuple. Et que leur descendance soit annihilée pour qu’aucune mauvaise graine ne puisse un jour germer et voir le Masoandro (l’oeil du jour). Je me sens d’humeur poétique aujourd’hui.

Toujours est-il, je suis disposée à punir les vilains petits scélérats aux fesses blanches ramollies. C’est vrai, jusqu’ici, je n’ai eu affaire qu’avec des « colons » blancs au libido bien fleuri. Sauf un, Andry R, un cafard immonde qui m’a bien déçu mais il ne perd rien pour attendre. Et ici, la question se pose: les mâles gasy n’aiment-ils pas les fessées déculottées? Personnellement, je pense qu’ils en prennent déjà assez avec leurs femmes et épouses, qu’ils savent déjà où sont leur juste place, ça me fait poiler! Mais il est plus possible que ces  idiots sont tellement frustes à tel point qu’ils sont persuadés que la femme est le « fanaka malemy », littéralement meuble fragile, où ils peuvent se vautrer sans ménagement. La plupart des petits hommes malgaches pensent que tout ceci est un jeu, quelques fessées contre mon entre-jambe, et peut-être ma bouche et pourquoi pas mon chien, tant qu’on y est?

En ce moment, je pense à des scenarii précis, une reine de Madagascar, belle et cruelle, vêtue de soie sauvage couleur ocre et sang, portant comme bijoux les talismans sacrés de la Royauté, tenant de ses doigts fins le sceptre de bois sacré, symbole du pouvoir phallique, pendant que résonnent les tambours royaux, les hazolahy. Oubliez les apparats et le décorum occidentaux, ce serait plus intéressant de creuser par là, n’est ce pas les cafards puants?

Et en passant, la trique au pied. Je pourrais avoir besoin de toi ce weekend, si je ne change pas d’avis ou d’humeur. Donne moi de tes nouvelles quand tu auras lu ceci, sur ce blog. Et toi piglet, tes côtelettes se sont-elles remises de tes mésaventures? Valet, frott-man, séance en vue, donc préparations.

Ciao les cafards.

Maîtresse Eva.

Publicités

6 commentaires sur « Maîtresse Eva s’ennuie… »

  1. Dans mon souvenir, le culte que les malgaches doivent aux Ancêtres ne faisait pas tellement partie de vos préoccupations. Vous étiez un rien incrédule ou presque remplie de pitié à l’égard de ces jeunes femmes qui servent de porte entre deux mondes (au lieu que d’en être fière). Vous avez de la chance qu’Ils n’en prennent point ombrage. Mais peut-être qu’à se tourner vers le protestantisme et le néo-évangélisme, à considérer la Tradition elle-même comme autant de contes de vieilles femmes destinés aux classes populaires et miséreuses, les malgaches ont eux-même suffisamment manqué de respect aux Ancêtres pour mériter leur triste sort. C’est dommage. C’est un peuple unique, doté d’une culture véritablement extraordinaire. En espérant qu’il ne soit pas déjà trop tard.

    Bien à vous.

    1. L’andouille mal ficelée que tu es semble prétendre bien me connaître moi et mes préoccupations, cela m’amuse. Pas assez pour que je m’intéresse sur ton cas misérable. Adios cabron!

  2. Maîtresse Eva,
    quel bonheur de vous lire et de vous savoir toujours aussi impériale.
    oui je vous admire et vous informe que votre piglet sera sur vos terres à partir du 28 juillet dans les dispositions requises.
    mes côtelettes et ce qui va avec sont a votre service Madame.
    piglet

  3. Bonjour Maitresse,
    je suis heureux de constater que l’hiver n’a pas écorné Votre sens critique!
    je suis a Vos ordres pour cette fin de semaine, ai-je le choix de l’offrande?
    pour Rome, j’espère avoir le droit d’en visioner quelques épisodes?
    dans l’attente de Votre convocation
    Votre latrique

  4. Bonjour la trique,
    Ok, je suis de bonne humeur, je te donne le choix, mais gare à toi si ce n’est pas à la hauteur.
    Je te ferais savoir par email les instructions à suivre.
    Maîtresse Eva.

Répondre à latrique Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s