Les fantaisies de Maitresse Eva

Maîtresse Eva à ses heures perdues, aime jouer avec ses petits jouets mâles, quand son humeur et sa libido sont au beau fixe. Il y a des jours où elle joue malicieusement pour le plaisir, et d’autres où il n’est pas question d’amusement, mais plutôt d’éducation et de dressage, mais toujours dans la bonne humeur.

Pour le plaisir, Maîtresse Eva martyrise les petits hommes et leurs fessiers à titre égal aussi ridicules que leurs visages tordus par la douleur. Pour le même plaisir, elle malmène leur égo démesuré lequel est centré essentiellement sur un minuscule phallus de 10 centimètres en érection, et encore avec beaucoup de peine.  Que d’histoire sur ce petit  bout de viande avariée qui pendouille entre leurs jambes branlantes, combien de guerres et de révolutions pour savoir qui en a les plus grosses pour à la fin conclure qu’elles n’étaient pas si grosses que ça.

Un des plaisirs avooués de Maîtresse Eva est de jouer avec la trique, petit homme blanc doté de talents particuliers lorsqu’il s’agit des choses du sexe. Pas vraiment beau, pas vraiment moche, l’âge de raison et une situation confortable, la trique est un des sujets les plus dociles et obéissants de sa Majesté. Il a maintes et maintes fois prouvé ses aptitudes à tenir le cap, quoiqu’il advienne, allant jusqu’à l’épuisement total. Il est tenu, pour les fantaisies de la Maîtresse, de porter des poids et des cockrings, pour étirer ses vilaines parties. Et chose étonnante pour elle, les bijoux de famille ne sont pas aussi fragiles qu’ils en ont l’air. D’ailleurs, la Maîtresse pense sérieusement à tester le ballbusting et le cockcrushing sur l’ineffable piglet dans un futur proche.

Mais par-dessus tout, Maîtresse Eva aime les nubiens à la peau sombre et aux muscles d’acier. Elle les aime grands, imberbes, puissants et racés. Elle en a croisé de temps à autre dans une vie antérieure, des spécimens taillés pour la performance physique mais pour cette fois-ci, elle veut tester le blanc et le noir en même temps la trique et le mandrin lol. Fortes émotions en perspectives. N’est-ce pas la trique?

Maîtresse Eva.

Publicités

2 commentaires sur « Les fantaisies de Maitresse Eva »

  1. Maîtresse Eva,

    je suis touché de l’honneur d’être cité ; je vous vénére comme il se doit.
    j’espère être a la hauteur de vos cruelles fantaisies et vous dire mon admiration lorsque la douleur sera aussi forte que votre plaisir.
    mon collier me va bien et j’admire votre cheminement entre le blanc et le noir comme la trique a de la chance dans cette dualité qui vous ravi.
    votre piglet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s